Retour aux fonds

Fonds philanthropique – Normand-D.-Paquin

                                           

Dans l’ordre habituel, M. Normand D. Paquin, fondateur du « Musée du livre » et Roger Gratton, président de

Corporation d’initiatives communautaires (C.i.c.), lors  de la passation des pouvoirs le 9 novembre  2013. 

 

Pour consulter la vidéo du fondateur du « Musée du livre » Monsieur Normand D. Paquin, cliquer ici 

Mission et objectif

La mission du « Fonds philanthropique Normand-D.-Paquin » est de promouvoir l’éducation des jeunes par la connaissance générale, à travers, la lecture, la créativité, les arts, la musique, les sciences et l’histoire. Son objectif est de développer dans cette approche une citoyenneté engagée et de respecter la différence des autres.

Normand D. Paquin humaniste

Normand D. Paquin est décédé le 12 février 2014 des suites d’une maladie qui ne lui a laissé aucune chance. Pendant 30 ans, cet homme a contribué à l’éducation des citoyens dans plusieurs communautés en Estrie, dont Wotton sa dernière demeure. Pendant toutes ces années il a bâti patiemment et avec peu de moyens financiers des collections de livres, de films, d’instruments de musique et d’artéfacts inspirés de la lettre de Gargantua à son fils Pantagruel, œuvre de Rabelais, écrivain et humaniste de la Renaissance. Pour consulter la lettre originale de Gargantua à son fils Pantagruel, oeuvre de Rabelais, cliquer ici.

Cette lettre relatait tout ce qu’il devait apprendre pour devenir un homme : langues, littérature et poésie des continents, histoire universelle, droit, économie, sciences, géographie, architecture, paysage, astronomie, origine des aliments et bien davantage. Cette véritable Vitrine sur le patrimoine culturel de l’humanité, a nourri le rêve de M. Paquin de faire un « musée du livre ». Par ce matériel parfois vieillot mais encore pertinent il a contribué à l’épanouissement des collectivités dans lesquelles il a œuvré.

Cet engagement lui a valu d’être cité à l’Assemblée nationale le 12 novembre 2013 à titre de « citoyen exemplaire ayant eu un apport à la vie culturelle et communautaire dans sa communauté ».

Avec un groupe de citoyens de Wotton, il a créé en octobre 2013 la Corporation d’initiatives communautaires (C.i.c.) à qui il a fait don de sa petite maison et de ses collections à la communauté, espérant ainsi que d’autres puissent réaliser son projet.

De 2014 à 2020, par la location de l’immeuble et la vente de certains actifs, ce projet fut transformé en aide aux jeunes décrocheurs en collaboration avec le « Fonds philanthropique – Mattie-Paul-Péloquin et Arthur-Péloquin ». Suite à la vente de la maison, avec la collaboration des créateurs du « Fonds philanthropique – Mattie-Paul-Péloquin et Arthur-Péloquin » et de la Fondation de Québec philanthrope, il a été possible de consolider le «Fonds philanthropique – Normand -D.- Paquin». C’est aussi dans un souci de fournir aux citoyens de ces communautés l’occasion de supporter cette mission en continuité de son engagement.

Organisme désigné

Afin d’encourager et d’accompagner les jeunes à l’apprentissage de ce qu’une personne devrait savoir pour devenir un bon citoyen ou une bonne citoyenne et en souvenir de l’implication de M. Paquin à la création de bibliothèques dans quelques communautés en Estrie, il a été décidé entre les créateurs du Fonds Paquin et « Le P’tit Bonheur » de Saint-Camille » d’encourager dans une première étape et dans la mesure de nos moyens des projets conjoints entre les bibliothèques de Wotton et de Saint-Camille en collaboration avec leurs écoles primaires respectives. Ces projets visent à encourager la lecture et de promouvoir la créativité des jeunes dans tous les domaines de l’activité humaine.

Dans ce même élan d’humanisme, Monsieur Paquin a fait don de son corps à la science.

Roger Gratton et Sylvie Tremblay
Créateurs du Fonds

 

Contribuer à ce fonds